Savez-vous pourquoi vous entraînez ?

point d'interrogation
image conçue par Freepik

Vous êtes entraîneur ou éducateur,  il y a forcément quelque chose qui vous anime et vous motive dans cette fonction. On peut devenir coach par hasard mais on ne continu pas dans cette fonction par hasard. Certaines personnes se sont essayées à cette pratique qu’est le coaching d’une équipe mais ont vite vu que cela n’était pas fait pour eux.

Mais vous qui entrainez toujours, pourquoi n’avez-vous toujours pas abandonné ?

Depuis quelques semaines, je m’interroge dessus et je me demande si tous les entraineurs ont le même but quand ils entraînent et aussi s’ils connaissent réellement leurs motivations profondes quand ils le font.

Cette question n’est pas anodine, parce que quand vous donnez du sens à votre pratique, cela vous permet justement de faire face plus facilement aux difficultés mais aussi d’assumer vos choix et faire face aux critiques. Quand on réalise une chose pour faire plaisir à une personne il est plus difficile d’en assumer les conséquences.

J’’aimerais savoir ce qui vous pousse, vous, à continuer à entrainer et vous motive au quotidien  à faire face aux difficultés  telles que les mauvais résultats, les prises de tête avec les joueurs, les conditions climatiques, les insomnies, devoir passer moins de temps avec vos proches. N’y a-t-il que les résultats qui vous font prendre votre sac ou y’a-t-il autre chose de plus profond ?

Nous sommes tous passionnés du football, sans aucun doute, mais en tant que coach vous avez une autre passion plus profonde en réalité, quelle est-elle ?

Pour ma part c’est la passion de transmettre et de faire changer les choses.

Dans le champ de commentaire ci-dessous indiquez-moi votre source de motivation et d’énergie qui vous aide à avancer dans votre rôle de responsable d’équipe. Il se peut qu’elle fasse écho à un autre entraîneur qui peut-être ne s’est jamais réellement posé la question.

Avis aux entraîneurs !

Aujourd’hui, je vous propose de faire une évaluation de fin saison mais pas concernant vos joueurs, je vous propose de vous auto-évaluer.

En effet, il est toujours utile, même indispensable, pour la saison à venir de faire votre bilan personnel qui vous permettra d’identifier ce que vous avez accompli de bien et de moins bien,

Je vous donne ici 3 moyens pour effectuer votre bilan :

1- Pour les coaches qui sont objectifs sur leur propre personne et qui peuvent s’auto-évaluer avec assez de recul sur la saison, essayez de juger votre saison quant à la gestion du groupe, l’efficacité des entraînements, la gestion des matches, etc.

2- Si vous sentez que vous n’êtes pas assez objectif posez donc la question à 3 personnes de votre entourage. Par exemple votre adjoint, un autre entraîneur du club qui a suivi votre saison ou bien même quelqu’un qui selon vous connait bien le football. Posez leur cette question : selon toi, qu’est-ce que tu penses que je devrais améliorer dans mon coaching pour être plus performant la saison prochaine ? Et qu’est-ce que tu penses que je devrai conserver, quelle qualité pourrait-être ma marque de fabrique? C’est à dire que tel coach est connu pour telle façon de faire. Toutefois, selon moi, le plus important est de connaitre ce qu’il y a à améliorer, mais surtout ne vous fiez pas aux résultats car ils ne reflètent pas tout le travail que vous avez pu accomplir !

3- Essayez de prendre le temps de dresser le portrait de coaches que vous connaissez bien. Établissez leur bilan positif et négatif afin de pouvoir comparer avec vous : possédez-vous leurs qualités et pouvez-vous les acquérir ? Possédez-vous leurs défauts et pouvez-vous vous en débarrasser ?

Voici donc 3 moyens pour effectuer votre bilan, l’objectif ici est de vous faciliter la saison à venir en ayant déjà établit un plan d’action concret vous concernant afin d’optimiser vos performances.

Bonnes vacances à tous, on se retrouve pour la reprise !

Devenez un coach influent grâce à 9 qualités

Lorsque l’on décide de prendre la responsabilité d’un groupe de joueurs quel qu’il soit, des U6 aux Séniors, il est important de savoir quelles qualités on se doit de posséder et de véhiculer pour que notre message soit écouté, validé et relayé par nos joueurs. C’est pour cela qu’il me semble important de partager les 9 qualités qui, selon moi, sont indispensables d’avoir ou de vouloir acquérir au moment de notre prise de fonction.